Le mémorial

Crédit photo : Matthieu Lecouvey – Initial Ingénierie

Le mémorial de la ferme de Richemont implanté sur la commune de Saucats est un monument érigé à la gloire des jeunes héros tombés au combat sous les balles ennemies le 14 juillet 1944. Il a été inauguré en présence de nombreuses autorités le 6 juin 1953. Bien des années plus tard, le mémorial de Richemont est inscrit en totalité, sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. C’est le seul monument construit à la mémoire des Martyrs de la Résistance du sud-ouest.

Photo de la maquette du projet initial du Mémorial, en face du bouton invitant à visiter le sous-menu « Histoire du Mémorial »

Histoire du mémorial de Richemont

A la fin de la seconde guerre mondiale et pour rendre hommage aux 13 jeunes résistants morts pour la France, il est décidé de construire un mémorial commémoratif sur les lieux même du terrible combat, sur la commune de Saucats au lieudit : la ferme de Richemont.

Les maîtres d'oeuvres

Monsieur André Mery-Riboulet, architecte Bordelais est choisi pour réaliser la construction du futur monument sur le lieu même du combat de la ferme de Richemont à Saucats. Il propose de construire un obélisque appelé le « signal ». Cet architecte choisi Mme Marty Armande comme sculptrice pour la réalisation des quatre statues gigantesques ornant les quatre faces du monument. 

Photo du mémorial, façades est et nord, en face du bouton invitant à visiter le sous-menu « Choix architecturaux du Mémorial de la Ferme de Richemont »

Choix architecturaux du mémorial de la ferme Richemont

L’architecte explique qu’il a voulu faire un édifice s’élevant dans le ciel,  tel un obélisque,  afin que ce dernier soit visible le plus loin possible. Il a  également voulu laisser sur place une porte en élévation  et deux  courts murets  de part et d’autre symbolisant la ferme de Richemont, refuge des jeunes résistants.

Retour en haut